Nous écrire

Introduction

Vous rêvez de partager vos astuces vertes avec la communauté du web ? Le réchauffement climatique, le développement durable et la biodiversité sont des sujets qui vous tiennent à cœur ? Se lancer dans le blogging écolo est une bonne idée… à condition de bénéficier d’un minimum de trafic. Or, tous les acteurs de la toile le savent : acquérir un bon positionnement sur les moteurs de recherche ne s’improvise pas. Voici 5 choses à savoir pour créer un blog sur l’écologie qui plaira tant aux internautes qu’à Google !

1. Devenir un as de WordPress pour un blog green au top

Pour un blog au rendu professionnel, le choix du CMS (Content Management System) est capital. C’est par son biais que vous construirez l’intégralité de votre site. Parmi ces plateformes de gestion de contenu, WordPress s’impose aujourd’hui comme l’une des références en la matière.
Pour le manier, pas besoin d’être un expert en programmation : son interface intuitive, son large choix de thèmes et ses nombreuses extensions s’adapteront facilement à vos besoins, sans avoir à saisir une seule ligne de code. Pour vous aider à créer votre blog sur l’écologie, pensez aux tutoriels disponibles sur le web. Mettez en lumière vos articles sur l’environnement via une charte graphique placée sous le signe de la nature !

2. Saisir l’enjeu des moteurs de recherche avant de créer un blog sur l’écologie

En 2019, plus de 90 % des recherches en France provenaient directement de Google. Une stratégie de blogging efficace doit donc impérativement prendre en compte les moteurs de recherche.
Malheureusement, être indexé ne suffit pas : les internautes s’arrêtent généralement à la première page de la SERP – l’ensemble des résultats du moteur. Idéalement, vous chercherez à vous positionner sur la première page de Google, voire dans le trio de tête, sur des requêtes liées à votre activité écologique.
Attention au choix des mots-clés : pour lancer votre premier blog dans l’écologie, envisagez plutôt des longues traînes. Ces termes peu concurrentiels vous logent dans des secteurs de niche, mais rendent votre trafic plus qualifié. Par exemple, pour présenter des astuces anti-gaspi, préférez la requête spécialisée « solutions contre le gaspillage alimentaire » plutôt que l’expression générique « gaspillage alimentaire ».

3. Connaître les algorithmes de pertinence de Google

animer un blog sur l'écologie

Pour améliorer son positionnement, il vous faudra envoyer de bons signaux à Google. Une problématique très délicate, étant donné que son algorithme de pertinence est un secret bien gardé… et prend en compte non moins de 200 critères distincts !
Pour tenter de le séduire, une seule solution : se concentrer sur le référencement naturel, aussi appelé SEO (Search Engine Optimisation).
Avant toute chose, focalisez vos efforts sur un contenu de qualité. Veillez surtout à :

  • proposer des articles de blog apportant de la valeur ajoutée ;
  • éviter le duplicate content et le bourrage de mots-clés ;
  • soigner le style rédactionnel : orthographe, typographie, champ sémantique ;
  • maîtriser les fondements du balisage HTML ;
  • tisser le maillage interne du site pour lier vos différents billets de blog.

Sans ces quelques règles, vous risquez une pénalité Google de type Panda : votre site pourrait alors chuter de plusieurs places.

4. Faire rimer blogging avec netlinking

netlinking

Seul, un contenu riche ne suffit pas. Votre site doit gagner en notoriété sur le web. Pour évaluer sa popularité, Google affecte notamment à chaque page un score, appelé PageRank, qui influe sur son positionnement.
Comment le faire grimper ? En obtenant des liens de sites de confiance pointant vers le vôtre – des backlinks. Cette stratégie de netlinking générera en parallèle davantage de trafic organique.
Dès la création de votre blog sur l'écologie, contactez des responsables de site exerçant dans une thématique proche de la cause environnementale : e-commerce responsable, associations de défense des animaux...
Attention toutefois à ne pas abuser de cette pratique qui ne dupera pas longtemps les algorithmes de Google : des liens de faible qualité se verront infliger une pénalité Penguin.

5. Miser sur le guest blogging pour un blog écologique fiable

netlinking et algorithmes de google

Vous aimeriez attirer de nouveaux lecteurs et apporter plus de crédibilité à votre site ? Laissez la parole à une personne reconnue dans son domaine ! Inviter ponctuellement un expert de l’écologie sur votre blog pour partager ses conseils lui insufflera du dynamisme : leader d’un mouvement écologique, producteurs bio...
La pratique du guest blogging reste un échange de bons procédés. D’un côté, vous bénéficiez d’un contenu gratuit pour alimenter votre blog. De l’autre, le blogueur invité crée un backlink vers son propre site ou peaufine son personal branding.

Catégories
  Ecologie
  Santé
Mots clés
Notre média est engagé à inciter chacun à œuvrer pour le maintient et la préservation de notre environnement. Chaque geste du quotidien peut avoir un rôle dans ce sens. Merci de nous soutenir et bonne lecture à tous. Blog dédié aux thématiques suivantes : santé, environnement, médical, écologie, bien-être, Tourisme écologique...